dimanche 4 juillet 2010

"Le fou d'Elsa" dans "La croix pour l'ombre" de Louis ARAGON

Un chant grandiose a une histoire particuliere, celle de L'Espagne Arabo-Andalouse.
A travers ces pages défilent les thèmes comme l'Histoire, la poésie sous diverses formes, la philosophie Arabo-andalouse, l'épopée du dernier Grand roi Maure (Mohamed XI dit "Le Boabdil") et surtout l'Amour Fou ( C'est si peu dire que: JE T'AIME). Cet amour pour la Ville Grenade (la veille où Grenade fut prise) mais surtout la célébration amoureuse à celle qui naîtra quatre siècles après: Elsa Triolet ("Je nomme Présent ta présence"). Le poète, ici en troubadour-prophète, a des visions de la femme parfaite. Il est donc nommé Medjoun (C'est a dire fou) par son entourage car il s'aventure à écrire des chants d'amours alors que ses compatriotes n'entendent plus rien à l'Amour-Passion, puisque Grenade est en train de vivre ses derniers jours de gloire. Aragon utilise là plusieurs procédés poètiques dont la prose, le verset et le style des chants de l'époque (Les Zadjals). Un Aragon géant a ne pas manquer. Un des sommets de la poésie française !

2 commentaires:

  1. Que serait Aragon sans Ferrat !

    RépondreSupprimer
  2. Il serait aussi connu que maintenant ..

    RépondreSupprimer